actu rap Découverte Groover rap français

Chez Kossi tout est “Carré dans l’axe”

Originaire de Seine-Saint-Denis, Kossi a toujours baigné dans la culture hip hop. S’il commence d’abord par la danse, c’est très rapidement qu’il se dirige vers le monde du rap et de ses textes. À l’adolescence, Il intègre son tout premier stage d’écriture animé par le groupe Sléo, membres du Complot des bas fonds, collectif rap des années 90 et y voit un échappatoire à la délinquance. Doué, Il est repéré, un an plus tard, par Ziko, ex-membre de La Brigade qui lui présente le duo L’Skadrille, s’orientant petit à petit vers l’univers du rap de manière professionnelle.

Il collabore ainsi avec plusieurs artistes et écrit ses propres textes. On le retrouve sur les albums de ses pairs de Villetaneuse : Alibi Montana, Escobar Macson ou encore le 7ème Komando, sous différents pseudonymes : Exo, Exorciste, et celui que l’on connait aujourd’hui Kossi.

Membre d’un groupe pendant plusieurs années, ce n’est qu’en 2012 qu’il sort sa première mixtape solo intitulée “9 Décembre”. Entre punchlines et métaphores, Kossi nous y présente un Rap Boombap voguant entre les samples et les basses pour se diriger davantage vers la trap dans son tout premier album solo baptisé “Le Diamantaire”. Mélange de flow et de lyrics qui feront, sans aucun doute éveiller les consciences, cet album se veut plus personnel, plus intime et y aborde son vécu à coups de trap assumée.

“Passe le relais” est donc le deuxième album solo de Kossi, plus drill cette fois. Avec les succès de ses deux derniers singles, le rappeur s’adapte à son époque avec des textes forts, dans un album de 17 titres aux featurings inédits !comme le renommé Seth Gueko, Tito Prince, Canon, Deeboy, Ti-yo et Ledylce.

Le hip hop et le rap sont des héritages qui se transmettent depuis plusieurs générations avec la voix et avec le coeur. “Passe le relais” est donc un album faisant référence à cet héritage musical et culturel de génération en génération, au passage de ses valeurs et de ses convictions à ses enfants en tant que père, et à cette transmission entre un artiste et son public.

Entre boom bap, trap et drill, Kossi rend un hommage au rap français dans un album abordant aussi bien sa vie intime que dénonçant certains faits de société actuels, le tout parsemé de punchlines qu’on a hâte de vous faire écouter !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :