actu rap Découverte Groover rap français

Meuj aimerait leur dire “Gentiment”

Meuj, artiste indépendant originaire de Strasbourg. Actif, depuis son adolescence, dans le quartier du Neuhof. Il se met au RAP à la suite d’ une fracture du tibia qui fera tomber à l’eau son rêve de devenir un jour footballeur professionnel. Ce coup dur révélera chez lui une véritable passion pour l’écriture. Influencé par les rappeurs « LIM » ou encore « Abdelos » que l’on décrit comme « les plumes du Neuhof ».
Ses débuts se feront dans le collectif « BAK » avec leur titre « pour mes cassos » qui le fera connaître à un public fan de RAP de rue. Malgré l’arrêt de leur groupe, Meuj décide de continuer son aventure en solo, toujours en mettant en avant son quartier et la rue, ainsi qu’en travaillant son style de manière plus pointu. Style que lui-même qualifie “d’inclassable” mais qu’il maîtrise à la perfection et qui constitue son identité musicale.

On le retrouve alors avec des titres comme « belve dans le verre » ou encore son titre phare « mise à l’amende » . Ravissant ses fans les plus fidèles et élargissant davantage son public. Pour lui le RAP est une revendication, très engagé dans ses textes, ils reflètent le sentiment de mécontentement et la rage qu’il éprouve avec les problèmes qu’il côtoie quotidiennement au quartier.

La maturité qu’il a acquise au fil des années lui apportera aussi une nouvelle vision dans ses textes. Mais c’est surtout sa rencontre avec « Oxmo Puccino » qui lui dira alors une phrase qui le fera réfléchir et résonnera à chacune de ses écritures pour le guider : « Moi, tous mes textes je peux les rapper devant ma mère… ».
En 2021 il sort son premier projet « mains sales » un Ep complet qui lui permettra de se faire connaître en dehors de sa région.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :