actu rap Découverte Groover rap français

Ero gère la vente de sandwichs dans “Starting block”

ERO :

Jeune grenoblois qui aurait dû être ricain. Hélas, vous ne verrez jamais Ero dans une lowrider décapotable, mais plutôt sur un vélib traversant le 11e arrondissement de Paris. Pour lui, le West Coast, c’est un état d’esprit.

Ambitieux, taquin et décalé, Ero sort tout droit d’un collectif ravagé : Le Maraikage. Il vit son âge d’or aux côtés de ses acolytes, et retournant ensemble les clubs house et groovy de la capitale. Baigné dans les vices de la vie étudiante, il se révèle en 2018 à la suite d’un bad trip rocambolesque. On ne sait où Ero est resté coincé durant 27h de long, mais une chose est sûre : il n’était plus le même.

Depuis ce jour, sa chambre est devenue son studio. Chacun de ses sons est cuisiné maison, et seulement ERO en connait la recette.

Morceau Starting block :

La légende raconte que les voisins quarantenaires de ERO ont commencer à écouter du rap après l’avoir entendu 3 jours de suite enregistrer Starting Block. Problème de sonorisation ou cordes vocales surdéveloppées ? Nous ne le saurons jamais. Une chose est sûre, ERO est bien déterminé à ambiancer n’importe quel lieu destiné à la sérénité.

Dans ce morceau nous entendons ERO crier à tue-tête « J’METS TOUT DANS L’SAC, STARTING BLOCK », c’est sa manière à lui de dire « je me prépare et j’arrive ». C’est à travers ce morceau que ERO exprime ses débuts dans le Game. Avec un flow incisif et des paroles
pleines de second degré, il essaie d’apporter une touche joyeuse et taquine à la trap française, tout en s’écartant de toutes les idées préconçues comme le fait de posséder des armes de gros calibre ou bien la vente de produits apaisants.

C’est d’ailleurs dans son clip, sorti le 16 juin, que ERO défend ses positions avec humour. On le voit parcourir les rues de Paris en gamos, sourire narquois, dans le simple but de vendre des sandwichs. Ça parait si banale écrit comme ça … on vous envoie le menu ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :