actu rap Découverte Groover International Non classé Nouvelle Sortie rap français Rap Québécois

Les Découvertes Groover d’Avril #4

Mesdames, messieurs bonsoir ! Bienvenues dans cette édition spéciale des “Investigations d’Enquètes Maltrack Music Exclusives Secrètes et Cash ” consacrée aujourd’hui aux Découvertes Groover, un sujet épineux au cœur même de l’actualité politique et sociale. Les Découvertes Groover : qui sont-elles ? D’où viennent-elles ? Nous y répondront dans cette émission entre deux publicités pour des marques d’automobiles. Vous verrez également dans cette émission un sujet exclusif préparé par Jean-Guy Erepaude sur Groover, cette plateforme référence qui met en relation les artistes aux différents médias.

Mais tout d’abord un reportage passionnant au plus près des acteurs de la scène francophone. Nous allons découvrir chacune des Nouveautés de la semaine, 7 jours qui ont été riche en talent et en créativité. Bonne soirée et bon visionnage à tous !

Au sommaire cette semaine : la force de frappe des québécoises, une Capsule Live de Groover, une Good Vibe qui fait du bien, et plein d’autres !

“Stop” – Velcro

Nous débutons la semaine avec une ode aux flashbacks, à la nostalgie et à la chronokinésie (BAM !). “Stop” c’est la montre magique de Velcro ! Dans ce track il acquiert le pouvoir rêvé de tous : arrêter le temps et profiter de l’instant. Velcro parcourt alors le présent et se demande quel moment mérite d’être gelé et savouré. Au fil des pensées vagabondes et des lyrics à fleur de peau d’une fragilité superbe, le tout emmené d’une prod. toute douce mais étrangement intense, nous nous rendons compte alors que ce “Stop” est peut-être bien un cadeau empoisonné. N’est pas Piper Halliwell qui veut !


“Bonnie” – Full Green

Cette histoire et cette légende ont traversé les années et continuent d’inspirer toutes les formes d’art. C’est donc tout naturellement que le Rap s’inspire à son tour du couple meurtrier le plus glamour du XXe siècle. Full Green et son flow nonchalant nous replonge en pleine tragédie moderne à travers “Bonnie”, représentation de la tentation et du mal que l’on ne peut s’empêcher d’approcher et de suivre, quitte à se brûler les ailes et l’âme. Dans cette pièce sublime et poétique, Full Green manie les mots et les phases avec beaucoup d’émotion. Il est foutu, il le sait, et nous nous en délectons, vicieux que nous sommes !


“NinetiZ” Feat. Pant’R – Caspy

On se détend un peu et on enchaîne avec un son qui va coller le smile à tout le monde ! Dès les premières notes, qui résonnent comme le xylophone pour lequel on se battait tous en cours de musique, Caspy et Pant’R, son acolyte du jour nous emportent dans une good vibe hyper contagieuse. Des lyrics en guise de madeleines, une prod. qui nous oblige à dodeliner des épaules, ça c’est pour la forme. Et pour le fond je laisse la parole à l’artiste : ” Ma devise : métisser mes talents à mes envies, faire rimer relationnel et solidarité, cultiver ma différence et mettre en valeur celle d’autrui”. Alors tous à nos Pogs, rangez les dans vos plus belles bananes k-way fluo et on se donne rendez-vous dans ce champs ! Je préviens tout de suite j’suis goal volant ! C’est moi qui l’ai dit en premier !


“La Poisse” – FDO ZOO

C’est bon vous avez retrouvé le sourire ? Et bien c’est terminé ! FDO ZOO, alias Stova & Lossa nous entraine dans un track sombre et ô combien percutant ! Un phrasé énervé et plein de choses à nous dire, on en prend plein la tête le temps d’un interlude. Un concentré de rage et de punchlines d’une efficacité qui laisse la concurrence au tapis. “La Poisse” il la porte en eux, “La Poisse” c’est eux ! Alors détournons le regard et écoutons le prêche des FDO ZOO avant qu’ils ne perdent définitivement patience.


“Axiome” – NotFound

Place à un de nos habitués que l’on retrouve avec joie pour la troisième fois déjà (ici par exemple). NotFound nous présente ici SA vision du Rap égotrip, et comme NotFound ne fait jamais dans la simplicité, il a tout simplement remodelé l’égotrip ! Une véritable fusion entre un style et un artiste qui ne cesse de grandir devant nos yeux. Quand la maitrise des mots et des sonorités rencontrent la mégalomanie ça donne ce résultat jouissif, dans lequel NotFound continue de nous impressionner. Plus qu’une simple présentation du personnage, il ne peut s’empêcher de nous raconter beauuuuuucoup de choses, et c’est toujours aussi juste, c’est toujours aussi bon. On est bien content ici que NotFound nous ai trouvé (t’as capté ?)


“Majin” – Hmrica

Résumé des épisodes précédents : le combat entre “Majin” Buu et Hmrica fait rage, la force destructrice du représentant des forces du mal est à son apogée, la Terre va-t-elle survivre à ce déferlement de fureur ? Hmrica donne tout ce qu’il a au plus profond de lui grâce à la puissance de ses mots qui pénètre chacun des habitants de la planète et résonne dans chaque esprit. Le parallèle est bel et bien présent entre ce combat et le monde moderne qui nous entoure, la prise de conscience de tout un chacun est inévitable. Sera-ce suffisant ? Vous le saurez en écoutant encore et encore ce Banger nerveux disponible partout !


“Jah Bless Me” – Neithea

La détermination de Neithea est vraiment sans faille, et pour celles et ceux qui en doutent encore, “Jah Bless Me” devrait rabattre définitivement leurs caquets. Première pièce de son nouveau projet, elle n’y va pas par quatre chemins et nous éclabousse de son talent d’écriture. Tantôt bourrine, tantôt émouvante, Neithea est bénie des dieux et de Jah en personne, nous ne pouvions que nous aussi validée le travail acharné de cette artiste en attendant la suite avec impatience. “J’suis née pour briller, j’suis née pour réussir! “, on ne peut pas dire qu’on n’était pas prévenu.


“Tu Es” – Laow’X

“Tu Es” c’est tout un rituel : celui du flirt et du passage aux choses sérieuses. Avec un refrain d’une efficacité folle qui résonne comme un écho venu d’ailleurs et une prod. planante et érotisante, Laow’X parvient en un rien de temps à transmettre sa frustration et son envie. Et très vite nous sommes à fond avec lui, la raison ne l’emportera plus à présent, c’est foutu ! Il ne peut clairement plus attendre, la frustration c’est marrant un temps mais bon… alors Hop ! ON Y VA LÀ !


Les Capsules Live Groover Obsessions – Nedelko

Pour paraphraser le superbe article écrit par moi même il y a quelques semaines (ici), Groover n’est pas qu’une simple plateforme, c’est aussi une scène majeure”. Plus que dans la qualité de ce format au visuel hypnotisant, c’est dans sa sélection que Groover marque sa différence. Cette semaine nous avons donc la chance de profiter d’un medley des plus intimiste de Nedelko. Deux tracks sublimes qui ont déjà parcouru les pages de nos Découvertes Groover, Nedelko a créé un véritable univers parallèle qui prend réellement corps avec cette scène immersive. C’est beau, c’est corpo, c’est perfecto (c’était pour la rime…).


“Elle Est Partie” Feat. Nissa Seych – Sarahmée

Le son plein de folie de la semaine nous vient une nouvelle fois du Canada. Sarahmée et Nissa Seych débarquent en femmes fortes prêtes à briser les barrières du Hip-Hop. Elles nous offrent un track tellement entrainant que la rédaction tout entière s’enjaille depuis plusieurs jours et tente des chorégraphies dignes de Kamel Ouali. Sarahmée manie son flow à la perfection, dans la sévérité ou dans un ton plus léger, tout ça pour un message plein d’engagement : messieurs, faites les marioles si vous voulez mais attendez-vous au retour du bâton et à vous retrouver solo. Elles remportent le Bonus Phase de Qualité de la semaine avec le désormais fameux “Kamehameha Culpa”. Bref, beaucoup de choses à dire et à vanter dans ce son, le mieux c’est de vous laisser kiffer, pendant ce temps là, la rédaction retourne danser.


“Facile” – Tonino

Après la folie, voici le son le plus satisfaisant de la semaine. Avec “Facile” le Focus Track de l’EP éponyme, Tonino nous éclabousse de son flow de daron. Installé sur le devant de la scène belge depuis plus d’une dizaine d’années, il nous fait profiter de son expérience et de son assise pour nous livrer une pièce égotrip qui sort de l’ordinaire. “Une de plus” me direz vous ! Et bien non, pas “une de plus”, une UNIQUE ! La sérénité et le calme de Tonino en imposent tellement que les autres sont éclipsés le temps d’un titre. Un flow de papa, des phases qui en imposent, une prod. plein de zenitude… Tout à l’air vraiment plus Facile quand c’est fait comme ça.


“Abysses” Feat. Sheldon – Don Max & FullBaz

Partons pour une balade dans les “Abysses” et promenons nous dans les pensées de l’équipe à l’origine de ce track immersif. Nous prenons un plaisir non dissimulé à suivre Don Max & FullBaz en Feat. avec Sheldon dans leurs nages allant de références en références. Trois flows, trois écritures pour un résultat prenant et à contre courant, un journal intime partagé dans lequel nous passons du coq à l’âne sans en perdre une miette. Ça vaut le coup de se mouiller la nuque et rien que pour la référence à Doroehdoro, on se dit que ça ne peut être que des gens qui ont du goût. Même avec mon scaphandre préféré j’ai été en apnée pendant 3 minutes 34 (record battu).


“À Mes Proches” – AELO

La force d’“À Mes Proches” réside dans sa simplicité et son côté fédérateur : où que vous soyez, qui que vous soyez, AELO vise juste et tout le monde se sentira concerné par ce texte magnifique. AELO se livre pour lui même, mais aussi pour nous, pour nous permettre de mettre des mots et une émotion sur ces sentiments que l’on arrive pas toujours à exprimer. N’hésitez plus à partager cette pastille à tous ceux qui vous manquent, à qui vous n’avez pas tout dit, elle est faites pour ça, quant à moi je*Snif*… Je dois*Snif*… Enlever cette poussière dans l’œil.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :