actu rap Découverte Groover Non classé rap français

Les Découvertes Groover d’Avril #2

Toute la planète se demande à quoi ça rime ! La scène Hip Hop française est richissime ! Sur toute la planète les gens n’en reviennent pas, Maltrack Music est là avec toute son équipe ! Puisqu’on a le look Hip Hop, on mange Hip Hop, on chante Hip Hop, on danse Hip Hop…On n’a pas le choix, on doit parler de nos Découvertes Hip Hop grâce à Groover, la plateforme qui met en relation les artistes aux différents médias.

Cette semaine au programme : une démonstration a cappella, du R’n’B modernisé, Groover qui se met en scène et plein d’autres nouveautés.

“Que Dieu Les Bénisse Quand Même” Feat. Wendee – Rom D. Odsu

On débute cette semaine par un message d’amour et de compassion. Rom D. Odsu et Wendee viennent prêcher la plus belle des paroles : celle du pardon. Peu importe nos erreurs (et la liste peut être longue) “On ira tous au paradis” comme disait le poète à la chevelure frisée. L’enveloppe est tout aussi belle que la missive avec une prod. légère et presque onirique. Que l’on soit croyant ou non, un instant de bienveillance et de paix fait toujours du bien, et pour cela, merci aux messagers.


“Crever Dans La Fame” – Rimebo

Parlons un peu d’amour et de réussite. Dans ce track inspiré de “Phantom Of The Paradise”, Rimebo se laisse emporter par la lumière, prêt à vendre son âme pour atteindre les sommets. Certains y verront une détermination à toute épreuve, quitte à se brûler les ailes, d’autres y verront une lucidité, un fatalisme voir une mise en garde pour lui même. Plus qu’un simple son, c’est bien le projet “Multifacette” que nous vous invitons à découvrir. Nous rentrons avec un plaisir coupable dans la vie de Rimebo, ses côtés les plus sombres aux plus naïfs, et tout ça disponible sur toutes les plateformes !


“Louis V” – Lejoconde

“Drip Or Die ?” C’est avec cette question que Lejoconde a décidé de rebattre les cartes du Rap francophone. Une mélodie novatrice mélangeant les sonorités Cloud et les codes Trap, qui procure une étrange sensation d’apaisement. “Louis V” était décrit comme étant le Roi Feignant des français, mais en Belgique nous avons plutôt à faire à un Prince Talentueux. Il ne manque plus que la réponse à la question du jour : Drip Or Die ?


“Guérir” Feat. Vin’s – Hermano Salvatore

Quand la technicité d’Hermano Salvatore rencontre la force des punchlines de Vin’s, c’est une véritable onde sismique qui nous arrive dans les esgourdes. Un Rap précis, un texte engagé et intense enrobé de sonorités Pop et d’un refrain accrocheur, voilà la médication recommandée par notre duo. Plus fort que ces granulés de sucre que l’on appelle homéopathie, “Guérir” est une thérapie pour eux, comme pour nous. Le fond et la forme dans un même comprimé !


“Misanthrope” – Davodka

Nous ne le dirons jamais assez mais, c’est quand même sacrément cool Groover. Grâce à celui-ci nous avons la chance de profiter du track d’un MC qui ne vous est sans doute pas inconnu. Davodka débarque avec un son loin d’être anodin, on peut même parler de prise de risque dans cette pièce à la plume fine et acérée. Habitué aux prod. Old School, c’est cette fois un emballage beaucoup plus mélodique. Une ballade pianotée qui ne manquera pas de surprendre ses suiveurs les plus assidues, et je pense pour leurs plus grands plaisirs. Si Davodka avait encore à prouver quelque chose, c’est dorénavant chose faite.


“Thème” – Clacky

“Le Thème que t’aime c’est l’amour”, et Clacky le sait mieux que quiconque. Un instant feel good qui va vous ravir en quelques instants, une mélodie légère et électro qui nous a fait danser en une fraction de seconde, un texte accrocheur qui nous a fait fredonner dès la première écoute, bref, un track fédérateur et jouissif. Clacky nous offre un moment de pur plaisir, et un visuel plein de spontanéité. Verdict : C’est frais et ça donne un smile jusqu’aux oreilles (tout dépend de la taille de votre tête bien entendu… Ce n’est pas une science exacte).


“ViperGTS” – 2zer

Le track décomplexé de la semaine nous vient tout droit de Paris Nord. 2zer délire sur un Rap complètement égotrip et ça fait un bien fou. L’ancien membre de l’Entourage et du $-Crew nous invite à faire un tour de circuit dans sa “Viper GTS” au flow surgonflé sur une boucle envoutante, où les virages en épingles vont s’enchainer avec une technicité millimétrée. Aussi plaisant que de ressentir les vibrations d’un moteur aux multiples cylindres, l’écurie 2zer est bien partit pour nous en mettre plein la vue.


“Le R.D.V.” – Roswein

“Le R.D.V.” est la première piste du premier projet de la carrière de Roswein, “Le R.D.V.” c’est aussi une superbe promesse pour l’avenir. Un style unique égo et sombre installé avec déjà beaucoup d’assurance, le jeune MC de 18 ans a décidé de ne pas attendre le nombre d’années pour imposer sa patte. Le rendez-vous est donc pris avec ce rappeur que je vous invite à ne pas quitter des yeux, en attendant, baladez-vous sans limite dans son esprit vagabond.


“Tinder” – N3MS

Déjà présent dans nos Découvertes Groover il y a quelques mois (ici), N3MS fait son retour avec un track d’une très forte intensité. Dans “Tinder”, N3MS parcourt le système à travers les nouvelles façons de se rencontrer (grâce à l’internet), en tire quelques leçons, et décide de réagir… Disons à sa façon. Un track cru tiré du plus profond du cerveau reptilien d’un esprit malade mais ô combien créatif. L’amour contemporain version N3MS, c’est tout un programme, mais on en redemande.


“T’étais Où” – Aszul

Là, nous avons à faire à du lourd : Aszul ne fait pas que reprendre les codes du R’n’B en les modernisant, elle les réadapte ! En nous livrant “T’étais Où” en ce début de printemps, c’est tout son univers aux multiples influences qui nous bondit aux oreilles. Des sonorités du Nord, du Sud, de l’Est… pour un pot pourri superbe et une histoire d’amour qui bat de l’aile. Des promesses et des déceptions, un thème universel et toujours aussi touchant, le tout enveloppé d’une voix suave, la recette est parfaite. Alors ? T’étais où ???


“Tismé / Bresom” – Allebou

Groover n’est pas qu’une simple plateforme, c’est aussi une scène majeure. En conviant Allebou à nous faire redécouvrir deux des titres de la réédition de son projet “Synthèse Additive”, Les Capsules Live Groover Obsessions magnifie la performance déjà superbe d’un rappeur que l’on ne présente plus. Un moment que l’on croirait hors du temps, un texte et une voix que l’on prend toujours autant de plaisir à réécouter, un jeu de lumière et une ambiance intimiste qui nous plonge au plus profond de l’essence de la musique. Bref, ces quelques instants de pur bonheur vous sont offerts par Groover.


“MOOD #3 JDLP” – Impar

On continue avec un track parfait quand on est à deux doigts de tout péter, parfait dans le sens qu’après son écoute, vous pèterez définitivement tout sur votre passage. Impar nous livre un hurlement primaire des plus efficaces. Ça commence par une prod. épileptique qui nous met directement dans l’ambiance et un visuel digne de nos films de zombies préférés. Quelques secondes suffisent pour qu’Impar commence son prêche quelque peu tendu et pourtant cruellement efficace. Une pièce cathartique que j’ai personnellement écouter 8 fois rien que ce matin… Alors faut pas m’faire chier !!!


“PP” – Garo

Garo c’est le sang (t’as capté ?). Signé avec une valeur sûr de la scène Hip Hop Royal Track, il vient remettre les pendules à l’heure et recadrer un petit peu ces artistes qui se croient déjà tout là haut. Une prod. prenante, entre gimmicks classiques et renouvellement des codes, Garo se paye même le luxe de nous offrir une boucle originale composé de cordes de violon pincées, et c’est plutôt classe. Garo est en pleine hémorragie verbale, il a des choses à nous dire alors restons attentifs, ce n’est qu’un bon moment à passer.


“33” – Fleomatique

Quoi de mieux pour découvrir Fleomatique que “33” ! Une véritable hymne à la voix, où l’a cappella est mise en valeur de la plus belle des manières. Un son terriblement accrocheur grâce à ce mélange de rythmes, qui vous fera sans aucun doute fredonner tout le week-end. Des voix s’élèvent pour défendre la cause de Fleomatique, Fleomatique s’élève pour remettre les voix en lumières. Une mélodie unique pour un musicien hors pair, et tout ça c’est maintenant c’est cadeau !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :