actu rap Découverte Groover Non classé Nouvelle Sortie rap français

Les Découvertes Groover de Février #3

Les petites pépites qui ont suscité notre attention sur Groover sont ICI ! Vous retrouverez tous nos coups de cœur Groover de cette semaine, une plateforme qui connecte les artistes et les diffuseurs/labels aux nez fin comme nous chez Maltrack Music. Alors donnez-nous votre avis sur ces artistes émergents.

« CANAL » Feat. Yung Yude – Les Grands Enfants

Il y a quelques semaines nous vous parlions d’un cri générationnel (ICI T’AS COMPRIS !!!),et bien au cas où ça n’avait pas bien intégré vos esprits, Les Grands Enfants remettent le couvert ! Toujours dans cette ambiance émo, ils s’y mettent à trois pour continuer leur balade dans ce monde dystopique. Accompagnés de Yung Yude, ils ne seront pas de trop pour nous alerter des dangers immédiats qui entourent leur (notre ?) société.

Ne vous fiez pas à la douceur apparente de leur musique, c’est bien de violence dont on parle, et leur nonchalance ne fait qu’ajouter de l’angoisse, la leur, la mienne… Je suis pas bien là…

Maturité froide

« Sortir Par Le Toit » – Pess

Des phases au millimètre, un saxophone enveloppant, un charisme nonchalant… Si Nestor Burma faisait du Rap, pas de doute, il serait fier de Pess !

Raconter des histoires en enchaînant des punchlines n’est pas toujours chose aisée, mais pas pour Pess qui manie les mots avec justesse et rudesse ! Et que dire de cette prod. qui vous replongera dans vos films noirs préférés. Une ambiance qui fleure bon la fumée de cigare et les speakeasy, un bonheur en noir et blanc.

Les démons de la fénéantise ne l’ont pas fait plier !

« Mon Monde » – LeNos

Encore un habitué des Découvertes ! Nous avions laissé LeNos le mois dernier à mi chemin entre Nice et Libreville (à retrouver par là), et nous ne nous doutions pas que le voyage ne faisait que commencer. Aujourd’hui nous découvrons la suite de son périple et une chose est sûre, il a beaucoup de chose à nous raconter ! Il nous fait passer d’étape en étape dans un phrasé énergique et assuré.

La réouverture des frontières ? Plus besoin, LeNos est là !

Ce monde est bien plus vaste que le notre

« Danger » Feat. Timal – Boumso

Les Découvertes ce sont aussi des valeurs sûres ! Et pour ceux qui serait passer à côté, en voici une de très très très sûre (très) ! Après plusieurs mois d’absence Boumso revient avec une mixtape dans son style caractéristique pour nous faire part de son quotidien, des travers et des plaisirs. Les textes puissants vont s’enchainer en gardant toujours ses gimmicks plus légères. Ca s’appelle TRAIN 2 VIE et « Danger » en featuring avec Timal est la première pierre à ce solide édifice.

Sacré parking

« Slang » – Kaix

« SLANG » fait partie de ces tracks insaisissables aux émotions bipolaires. Premier extrait de la mixtape Yasuke Season de Kaix prévue courant 2021, il nous livre une prod. stridente à la limite de l’angoisse, un flow romantique et un texte « brut de décoffrage » (c’est une vieille expression mais moins vieille que « brut de pomme »). Et ça fonctionne ! On ne sait plus quoi et comment penser, alors on se laisse happer par ce fol univers.

Une fois de plus je vous laisse avec les mots de l’artiste : « Kaix invoque tellement les euros que l’argent devient son argot. »

Tous les soirs il fait le job ! Et ouai !

« Popstar » – Stanis.Las

Quand nous avons reçu ce track, je n’ai pas pu m’empêcher de lâcher un « qu’est ce qu’il est beau ce texte », et en réécoutant pour écrire ces quelques lignes, c’est la même chose ! Stanis.Las réussit une performance que l’on ne retrouve pas si souvent : le storytelling ! On a envie de savoir où en est ce jeune couple amoureux, c’est haletant ! L’ambiance est douce, le flow juste, le visuel est beau et sobre… Et c’est la première sortie avant de nombreuses nouveautés, alors n’hésitez pas à suivre ça de très près.

Une très belle histoire que je vous laisse découvrir.

C’est beau bordel !!

« Tuer l’Ennui » – Floss

On continue avec un peu de fraîcheur ! Floss nous embarque dans un monde aux travers enfantins et plein de roublardise ! On se croirait dans l’univers d’un étudiant plein d’enthousiasme et de quelques doutes dans sa quête de love. C’est drôle, c’est schweppsy, c’est plein d’humour ! Une petite boule à facette pour éclairer tout ça ! Vous l’aurez compris, on adore.

Va-t-il réussir à conquérir l’élue de son cœur ?

En plus il a pas fait la vaisselle !

« Etoile » Feat. Wøōlf – M.S.J.A.

Un très beau refrain, un texte profond, M.S.J.A. et Woolf nous livre une pièce plein de bons sentiments et d’émotions ! Une promenade amoureuse sublime qui devrait toucher tout le monde : la description d’un couple confronté au quotidien. C’est d’une vérité implacable, c’est touchant et très efficace. Le moins bon, mais surtout le bon et mise en avant dans un mood optimiste.

« 2021 sera l’année du partage et des masterclass”, faisons confiance à M.S.J.A.

C’est beau l’amour comme ça !

« Focus » – Sadandsolo

Vous êtes toujours concentrés ? Si ce n’est pas le cas Sadandsolo va vous cadrer ! Quelques mois après vous en avoir parler ici même, il revient avec une pièce très aboutie. Un flow toujours aussi unique pour un titre en apparence classique, mais seulement en apparence. Des effets de styles, des vocaux fantasques, tout ça dans un phrasé maitrisé aux petits oignons.

Vous ne pourrez plus dire que là c’est dur d’être concentré !

Si t’es woke tu comprendras pas ! Ou alors c’est si t’es pas woke… Je sais plus

« Vive La Violence » – Law Kesari

Nous avions laissé Law Kesari la semaine dernière avec un son tout un douceur aux accents égotrip ! Bon ben c’est fini ce temps là ! Law Kesari a passé la seconde et c’est juste jouissif ! Un banger comme on les aime avec des pincettes laissées dans le coffre. Il nous montre de track en track l’étendue de sa maitrise en explorant de nombreux registres, je pense sincèrement que ce MC n’a pas de limite !

Les « Africains Maudits du 9-3 » cognent forts alors un conseil, bounce avec eux !

Marie Jeanne dans le Blue Jean

« Nyx » – Loryas

On termine cette semaine tout en douceur ! Loryas nous livre une magnifique histoire d’amour entre lui et Nyx, déesse de la nuit. Entre rêve et dure retour à la réalité, nous passons notre temps à nous demander qui se cache réellement derrière cet avatar déifié ! Une balade pleine de mélancolie, bercée par la voix juste de Loryas et un texte plein de poésie. C’est beau p***** !

Nous clôturons donc la semaine de l’amour par la plus belle des déclarations.

Bon Week End de déprime !

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: