actu rap Découverte Groover Non classé

Les Découvertes Groover de Janvier #3

Les petites pépites qui ont suscité notre attention sur Groover sont ICI ! Vous retrouverez tous nos coups de cœur Groover de cette semaine, une plateforme qui connecte les artistes et les diffuseurs/labels aux nez fin comme nous chez Maltrack Music. Alors donnez-nous votre avis sur ces artistes émergents.

« Désillusion » – Tiss Feat. Shaman

Et pourquoi pas commencer cette session par un petit Boom Bap bien de Paname ? Et ben je dis Banco ! Tiss que nous vous avions déjà présenté en octobre dernier (Si si ! même que c’était ici), poursuit sa balade bavarde dans les rues parisiennes. Et cette fois ci ils s’y mettent à deux, pour que l’on soit bien plus attentif. Accompagnés de Shaman sur une prod d’iSmael Jam, nous les suivons donc dans ce track plein de nostalgie aux thèmes intemporels ! Tendons l’oreille, et apprenons.

Une « Désillusion » loin d’être une déception

« Venu Quand Même » – A.M.A.R

« J’avais pas envie de venir à la base ! » Combien de fois nous nous sommes dit ça, sur le balcon d’un inconnu, en observant les gens et se motivant pour faire preuve de sociabilité ? Jamais ? Et ben moi si ! Et A.M.A.R aussi semble t-il, mais il vous l’expliquera bien mieux que moi dans cette chanson qui va vous envelopper d’un je ne sais quoi de réconfortant. Un thème simple pour une très belle chanson à l’ambiance unique.

Vous ne serez plus seuls à faire banquette

« Mafia Blues » – $amurai

Encore un visage masqué familier puisque nous en avions déjà parlé ici même il y a quelques temps, $amuraï a un message plein de bonnes résolutions à vous transmettre, et qui de mieux que lui pour en parler : « Vous avez dit dry january ? NON ! Le blues de début d’année n’échappe pas aux Samuraïs, ni même aux grands mafiosi de ce monde, (dédicace à Robert). Alors on s’astreint de boire pour oublier. Mais n’en profitez pas, et n’oubliez pas qu’il ne faut jamais laisser un taureau ninja seul dans sa cage trop longtemps…« 

Pas un mot de plus, (re)découvrez le son unique des $amuraï

Un panda qui fume le cigare, un taureau ninja… Bonne année

« L’Hadès » – MAB

Voici un projet qui mérite le coup d’œil ! Bien plus qu’un simple coup d’œil même. Le Hip Hop s’est élargi ces dernières années, a gardé son côté fédérateur en s’ouvrant à tout plein de sonorités qui en étaient auparavant exclues. Et cette ouverture nous permet de vous parler de ce superbe track, aux confluents de la pop et du rap. Les MAB sont tiraillés entre tous ces codes et ont décidé de s’en foutre et de créer un projet terriblement rassembleur. Et de quoi ça parle ? Un homme dans toute sa complexité qui tombe amoureux d’un être interdit. Il y a comme une résonnance ou c’est moi ? Et ce n’est qu’une petite partie de leur univers, et le mieux c’est d’écouter !


« Pourquoi » – Ikkem

Ikkem est un rappeur de 21 ans originaire de Casablanca et né sous la bonne étoile, celle du talent et de l’imaginaire débordant et plein de poésie. Ce projet est pensé comme une galerie sur le rap : sur les sentiments qui animent les textes, sur la solitude qui parfois nous entoure, sur le temps qui effraie. Quatre parties d’un Triste Tableau. Un EP par mois à compter du 10 janvier chacun axé sur un thème précis avant la réunion des quatre le 10 avril.

Plus qu’un morceau, un univers s’ouvre à nous, parfois vous vous sentirez perdus dans son immensité, parfois enfermés dans son esprit plein de questionnements. Triste mais beau, ne serai-ce pas ça la poésie ?

N’essayez pas de répondre, contentez vous d’écouter

« Slide » – Lukazam

Quand on parle de Lukazam, on parle de relève ! Ecrire, rapper, mixer, masteriser, tout ça fait parti de son quotidien. C’est donc son aisance que nous vous proposons de découvrir : un son classieux, teinté d’une ambiance tamisée, une maîtrise du son comme des mots. Que dire de plus ? Un petit kif que l’on vous glisse par là pour accompagner n’importe quel moment de votre journée, le petit Tic-Tac bien frais. On vous laisse profiter !

La relève n’attend pas

« Nascar » – Les Grands Enfants

Les Grands Enfants se lancent dans une course poursuite infinie dans une ville du futur, à la fois délabrée et ultra connectée. C’est dans cette dystopie pas si fantasmée, que nous sommes embarqués pour une balade pleine de couleurs et de réflexions. Une ambiance émo et un regard naïf pour un message profond. Il ne faut pas s’y fier, derrière leur apparence juvénile Les Grands Enfants ont bien plus que des enfantillages à nous montrer.

Un appel à la rébellion aux références multiples ! Un cri générationnel en somme.

La course poursuite avec l’avenir est lancée


« Nouvelle Ere » Feat. Christelle – Saucyn8te

Vous êtes en manque de conscient ? Ce manque ne durera pas longtemps. Saucyn8te débarque avec un message plein de hargne et de constats alarmants, et le mieux serait de lui laisser la parole :  » 2020 nous a montrée que les combats menés M. Luther King, Malcolm X et tant d’autres sont loin d’être terminés. Dans Nouvelle Ère, accompagné de Christelle, je choisis d’utiliser ma voix pour tous ceux qui ne sont plus de ce monde pour témoigner, et pour ceux qui en souffrent encore aujourd’hui. Je choisis de prolonger les cris de la manifestation du 3 juin 2O20. Je choisis de me révolter contre ce système discriminatoire et haineux par la paix, la foi et la parole. Je pointe du doigt et je parle fort en espérant réveiller ce qui dorment. »

Nous avons tous le choix, et Saucyn8te a fait le sien dans une ambiance soul, trap et old-school, pour notre plus grand bonheur et pour notre plus bel éveil.


« Phygital » – Eric G & Les Affranchis

Ne vous fiez pas à cette prod. mythique revenue du passé pour combler notre nostalgie, c’est bien dans la modernité que s’inscrivent Eric G & Les Affranchis. Avec la ville de Marseille en toile de fond, notre quotidien est passé à la loupe : raconte les difficultés des relations de couple, Saic.K rappe l’inconscience de la jeunesse à travers une partie d’un célèbre jeu vidéo et Eric G fustige la surexposition médiatique, sociale et les comportements addicts dans une surcharge de flow numérique.

Un grand son à la hauteur de ses ambitions !

Attention Spoiler : un Easter Egg est caché dans ce clip !

« Stockholm » – Kentix

Changeons de registre avec Kentix ! Dès les premières notes c’est toute votre colonne vertébrale qui va onduler de bas en haut (vous allez danser quoi… C’était pas très clair) grâce à cette prod. légère et entrainante. Mais ne vous y trompez pas, le message est bien là ! Un sujet sombre et complexe qui entraine l’auditeur dans une bipolarité instantanée. Un texte dur, un son joyeux pour un résultat qui vaut vraiment le détour.

Kenti vous prend en otage et vous allez aimer ça

« Billets Verts » – OG Mill

Le rappeur Lyonnais OG Mill dont le projet « Freestyle 98 » est sorti en fin d’année dernière, nous partage ici l’une de ses dernières créations : « Billets Verts » . Une mélodie percutante accompagnée d’un refrain qui ne laissera personne immobile. « Ca rêve de briller » et c’est ce qui devrait arriver avec des sons soyeux comme celui là ! En tout cas c’est notre fin d’après-midi qui vient de s’illuminer grâce à OG Mill. Son premier EP intitulé « La Nasa » est disponible Day One sur toutes les plateformes, vous n’avez plus aucune excuse.

Ca mérite de briller !

« Flashback » – NASMELO

On finit la semaine avec NASMELO et son titre qui resonnera comme un coup de tonnerre dans vos souvenirs les plus mélancoliques. Un bad mood plein de justesse et de spontanéité, une ambiance légère et pourtant si pesante. Une petite déprime pour le week-end ? Oui mais une déprime mélodieuse et de qualité !

A écouter avec le moral

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :