actu rap Découverte Groover

Les découvertes Groover du mois de décembre 2020 #4

Dernière ligne droite avant la nouvelle année ! Voici ce qu’il faudra écouter pour le nouvel an : Les découvertes Groover par Maltrack Music.

ALE[X] – Sayonara

« Sayonara » est le nouveau single d’ALE[X] : rappeur, musicien, producteur, beatmaker français, il lance sa carrière solo et arrive sur le devant de la scène après avoir œuvré des années durant pour d’autres artistes. Le clip du titre, tourné au Japon, est à l’image de son univers : entre Hip-Hop, culture nippone, voyage et message conscient. Avec ce single, il viens défendre un style trop peu représenté dans le rap francophone, à savoir le Hip-Hop moderne dans la veine américaine des Kanye West, Nipsey HustleSayonara a d’ailleurs été réalisé en collaboration avec BVTMAN, un beatmaker américain montant de la scène New-Yorkaise ainsi qu’avec JUMPOFF, DJ historique de la scène Hip-hop parisienne. À écouter d’urgence !

Aplusetdims – Obsédés

Originaire de Paris, aplusetdims incarne à la perfection le métissage des genres. Empruntant autant au rap le plus pointu qu’aux grandes mélodies pop, ce duo a su briser les codes et réinventer sa musique autour d’une identité unique

Deux ans après la sortie de leur premier ep « SOIF », aplusetdims présentent « QUARTZ EP » fruit d’une nouvelle réflexion, d’un nouvel état d’esprit. « Obsédés », troisième extrait du projet fait suite au diptyque romantique « + de moi / + de toi » et au banger apocalyptique « La Der ». « J’essaie de résister à mes obsessions mais c’est mort, c’est bon, on est obsédés » scande le duo parisien dans leur nouveau single aux allures d’hymne. L’adolescence, la fougue, l’amour, le sexe, les deux jeunes rappeurs lient habilement leur passé à leurs ambitions sur une production sur-inspirée. Des sonorités pop, variété, garage se marient pour donner naissance à un morceau enivrant. Accompagné d’un clip tout aussi contemplatif qu’épique, l’on y suit un jeune garçon dans une ville fantômatique dont la curiosité finira par l’égarer.

Ganou – Breakdance

Encore tout nouveau sur la scène musicale française, Ganou nous dévoile une partie de son univers grâce à son morceau : Breakdance.

Après des premiers morceaux célébrant l’amour, Ganou revient avec une musique plus aérienne et un texte très personnel. Ancier breakdancer, ce morceau retrace son parcours dans la danse et nous permet de comprendre d’où vient sa force et sa persévérance, ce qu’il réussit à exprimer au travers de son art. Ce morceau se veut également visuel puisque qu’un clip l’accompagne, et nous permet d’apprécier ses nombreux talents. Ganou, c’est un jeune artiste complet, plein d’avenir, et possédant de multiple talents !

Golgoth – Cécité (feat. Chanje)

Originaire de Liège en Belgique, Golgoth est un artiste âgé de 21 ans qui baigne dans l’univers du hip hop depuis l’âge de 14 ans grâce au breakdance qu’il pratique de façon intensive avec son groupe , le «Liège city breakers». Il écrit ses premiers lyrics en 2017 tirant son inspiration de groupes parisiens tels que : 75e session, l’Entourage, Enfant de 1995. Ses influences ne se limitent cependant pas à la scène française, le chanteur puise également sa créativité dans le rap américain.

Il vous présente aujourd’hui Cécité en feat avec Chanje !

H-Tône – 13h12

Fistaille made in Toylettes c’est du rap de chiottes, à l’heure ou le rap se prend trop au sérieux.C’est le papier cul de youtube et la brosse à crotte du rap français. Le projet est né sous la forme de vidéos en une prise de vue et de son live en plan-séquence fixe, sur une chaîne Youtube qui compte plus de 5000 abonnés et 1 Million de vues. Il est 13h12 et c’est H-Tône qui le dit !

Les Grands Enfants – DESTROY KID

Les Grands Enfants est un duo producteur / chanteur indépendant de la production au mixage, ils créent une musique spontanée et mélodieuse influencée par la scène emo rap californienne, le rock alternatif et la musique électronique. Leurs prods rappellent souvent les ambiances présentes chez les producteurs du collectif américain Internet Money. Leur univers intègre une dimension technologique et futuriste, au sein de laquelle ils peuvent s’exprimer. Construisant petit à petit une identité visuelle spécifique basée autour du cyberpunk et du pré- apocalyptique, ils vous présenterons leur troisième projet début 2021. Pour le moment, faites-vous plaisir avec DESTROY KID.

Projet 1411 – Distances

Parmi les compositions plus récentes de projet 1411, on trouve « Distances » qui sera leur premier single officiel depuis leur signature chez le label BLZ Inc. (label de Lyna Mahyem, Saskia, Scridge et éditeur de Lous & the Yakuza, Leith et Nadjee). À écouter en boucle jusqu’à la fin de l’année 2021 !

BVFO – J’inhale

BFVO est un artiste parisien aux multiples facettes. Rappeur, mannequin, du haut de son mètre 95 ce jeune mélomane de 24 ans exprime depuis son plus jeune âge son lifestyle et ses idées via sa musique, en jonglant parfaitement entre ses deux casquettes de Kicker et Chanteur.
Avec ses textes sur les thèmes des soirées, amours et expériences de vie, sur des prod Trap, Afrobeat, Hip hop, ou encore RnB, BVFO propose un univers varié et imprévisible.

Depuis son enfance, BVFO a baigné dans la musique, puisque son père était musicien et ingénieur du son. À l’âge de 14 ans, il orchestrait déjà des sessions d’enregistrement pour les artistes de son père, et il lui arrivait même quelque fois de chanter sur les morceaux. Il commence réellement à enregistrer en 2017 lorsqu’il fait la rencontre de Castro Banks, un rappeur Nigérien. Un mois après leur rencontre en studio, les deux artistes sortent leur premier EP « Vision » comportant 8 titres. BVFO rappe en Français et Castro en Anglais. Aujourd’hui, BVFO se concentre sur sa carrière solo. Le 14 août sortira son premier titre, un freestyle, point de départ d’une série de 9 sorties prévues jusqu’à fin janvier 2020.
BVFO (prononcé « BAFO ») présente un deuxième single de grande envergure avec « J’inhale ». Le rappeur et mannequin parisien nous entraîne dans les méandres de ses inspirations en proposant un flow moderne, rythmé et charismatique, sur une prod aux couleurs planantes et voluptueuses.

Le titre est accompagné d’un visuel futuriste, alternant entre des phases de création, durant laquelle BVFO puise son énergie et écrit ses textes, et des phases d’expression, où BVFO présente son œuvre au public.
BVFO est bien lancé et prépare actuellement son premier EP, qui sera disponible dès fin janvier.

BENY – Milanese

BENY aurait dû être aujourd’hui au même stade de carrière que les poids lourds du rap français, mais un parcours de vie qui devra un jour être raconté dans un film l’a éloigné du rap pendant 3 ans.
Après un retour entamé en 2020 avec 2 singles « Écaille » et « Antipop » BENY termine l’année avec « Milanese » accompagné d’un clip et d’une nouvelle collection de la marque de vêtement dont l’artiste est le créateur : « SUPER8 ».
Un projet plus ambitieux (album ?) semble être en préparation pour 2021, les informations seront dévoilées sur le media « BENYS8GANG » construit autour de l’artiste, qui diffuse – toujours en exclusivité – les nouveautés au sujet de BENY.

AIRBNB WAVE, LE PROJET

Airbnb Wave est une mixtape de 10 titres, présentée par Kaix et Ricky Bishop, artistes
originaires de Paris et Bordeaux, accompagnés de tous les membres de leur collectif RsC Böre.

Le projet a été enregistré dans plusieurs Airbnb à travers la France, à l’occasion de différents
séminaires du collectif. Il retranscrit l’énergie créative de chacune de leurs sessions. C’est un
projet aux productions très variées. On y retrouve des beatmakers aux influences diverses : de
la trap pure avec Massstaber, sur les titres Dripterlude & Vision (en featuring avec Big Jes) aux
sonorités rock avec Pablitoproduction, sur Infini & Lockdown (en featuring avec Jaspe), en
passant par les bangers de MagicienToz (Hennessy Choppa, Airbnb Wave & Check Out) et de
Prodbyswoosh, sur No Hook Bdx (en featuring avec Twizzy Cinco et Big Jes).

Airbnb Wave est une expérience unique. C’est le premier projet autoproduit par le RsC Böre
impliquant tous les membres du collectif : Il est mixé par Pablitoproduction, Ricky Bishop &
Uncle Mega
. L’ensemble a été masterisé chez Pablitoproduction.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :