actu rap Découverte Groover

Les Découvertes Groover de la semaine !

Faites comme Maltrack Music, profitez de ce confinement pour écouter, beaucoup, beaucoup, de musique ! Les artistes de demain et aujourd’hui sont ici !

DANGER – RAYNO

S’il fallait trouver un seul un artiste qui ne perd pas une seconde pour se forger une solide carrière musicale, c’est bien Rayno. Passionné de musique depuis son plus jeune âge, l’artiste indépendant originaire de la région parisienne apprend le chant et la pratique de plusieurs instruments en parfait autodidacte. L’année 2020 sera pour lui un tournant grâce à lapublication de covers sur ses réseaux sociaux. Un succès immédiat qui le pousse naturellement à faire découvrir ses propres titres empreints de Trap, de Soul et de R’N’B. Après «Dans tes yeux» et «Accro», Rayno nous fait découvrir «Danger», une composition en low tempo aux rythmes langoureux et aux textes ciselés. Ici, le flow se veut précis et prend le temps de raconter une histoire authentique empreinte de sentiments amoureux. Une patte textuelle que l’artiste affectionne particulièrement, sublimée par des sonorités aériennes et très épurées.

Le clip – dirigé par Raja – se veut à la fois puissant et classieux, à l’image de la Ford Mustang qui évolue tout au long de la vidéo. Ce même travail de précision esthétique avaitd’ailleurs été adopté pour illustrer les précédents titres de l’artiste. Une collaboration qui fonctionne à merveille, puisque chaque vidéo réalise des dizaines de milliers de vues sur Youtube. Avec «Danger», Rayno compte bien confirmer son début de carrière très remarqué ets’imposer comme la nouvelle référence R’N’B francophone.

ENFANT DIFFICILE – BAMBINO

Première signature du label Local, Bambino dévoile cet automne son premier projet – « Enfant difficile » Enfant difficile, hier et aujourd’hui. Car Bambino est resté le kid qu’il était à 11 piges : même afro, même folie, même humour moqueur et le studio comme jar-din pour travailler sa technique et ses mélodies chaloupées. Nomade de Paris et de sa banlieue (18ème, 93, 92…), Bambino a en réalité le studio pour rési-dence principale. C’est là qu’il y affine ses toplines et ses mélodies au service des plus gros artistes de la pop française (Amir, Kendji Girac…).Et comme tout bambin, rêveur et affamé, il ne recherche qu’une seule chose: la liberté de faire ce qu’il veut et d’être ce qu’il est. Véritable Maradona de la pop musique, Bambino c’est cet enfant surdoué, accro à son survêt (« 365 »), amoureux de la kishta, des fêtes endiablées et des belles femmes (« Enfant difficile », « Kékra », «Esperanza», « Maradona ») mais surtout un grand mélancolique que les blessures et les peines du passé continuent de hanter (“Calamité”).Sur les six titres qui composent son premier projet, Bambino alterne chansons douces, phases rappées, mélodies enivrantes, et refrains à faire craquer tous les clubs. Un premier projet hybride et fracassant pour accueillir un max de nou-veaux enfants dans la team.

UN JOUR JE ME SUIS CHOISI – MCV

MCV est né le 26 décembre 1981 à Drummondville. Homme d’affaires et conférencier, il a lancé officiellement sa carrière de chanteur hip-hop en 2020. Propulsé par ses rêves et ses ambitions, mais également par son objectif de raconter son histoire et de faire vivre des émotions, il a commencé à composer en toute humilité au cours des dernières années. MCV a vécu l’enfer de la drogue au cours de son adolescence, passant ses journées à vendre et à consommer dans la région de Montréal. Sous la pression de ses proches, il a suivi sans succès trois cures de désintoxication. Jusqu’à ce qu’un jour, craignant pour sa santé mentale, il a finalement décidé de se choisir. Vivant son rétablissement depuis une vingtaine d’années, il est devenu un homme d’affaires respecté de la région de Victoriaville et il choisit maintenant de briller par sa musique.

1-Évolution : Changer, évoluer et s’améliorer est à la portée de tout un chacun. Il souhaite que cette chanson ait l’effet d’une locomotive et qu’elle donne la motivation nécessaire aux gens pour réaliser leurs rêves!
2-Je serai là : Conçu avec la participation du chanteur Striger, «Je serai là» constitue un véritable hymne à la vie. Chanson par excellence de l’été et du beau temps, elle encourage les gens à oublier leurs soucis et à profiter du temps qui passe. 
3-Si tu m’entends «Si tu m’entends» incite à l’introspection. Elle décrit le MCV adolescent qui voulait vivre sa vie comme dans les clips.

SHE CAME – ÉNAÉ

She Came est le premier extrait de son EP qui sortira dans les semaines à venir. Une identité musicale forte qu’elle impose par son flow envoutantet énergique. Enaé dépeint dans son titre plusieurs facettes d’une même personnalité. Dévoilez la part d’inattendu que l’on peut garder enfoui. ÉNAÉ continue de s’aguerrir comme une artiste sur laquelle il faudra compter. 
Venez pour «She came» dans ce clip à l’esthétique vintage américain.

WIFE – SHITAHIME

Le single “Wife” est sorti le 30 octobre 2020. Cette musique comprends un fond assez pessimiste sur la vie de l’artiste car en parlant de sa famille et ce qui lui importe, nous pouvons sentir des regrets et une touche de colère qui crée cette allure “Turn up” de la musique.La démarche première de l’artiste avec cette musique est de procurer une émotion à l’auditeur, lui permettre de comprendre et se connecter à celui-ci à travers des mots et quelques mélodies. Shitahime est un artiste bruxellois de 20 ans 100% indépendant, il crée ses instrumentales (pour la plupart), trouve les mélodies, rap et enfin mix et masterise. Le tout, fait dans un home-studio (le G7) construit dans sa cave de ses propres mains. Pour ce qui est des clips, il a recours à ses amis d’enfance, une caméra et un petit budget pour créer sa vision. Parallèlement à sa vie d’artiste, Shitahime (sous le nom de “Goliath”) produit, enregistre et mix plusieurs artistes bruxellois émergents grâce à son studio ce qui permet de créer un budget pour son côté artiste. En somme, c’est un artiste qui commence réellement depuis 6 mois et qui est pour l’instant assez éclectique pour ce qui est du genre musicale. Il est difficile de lui coller une étiquette avec à son actif des musique indie rock, trap et à l’avenir drill, pop, etc. Pour le futur proche, plusieurs tracks sont déjà mixées et attendent juste le bon moment pour sortir.

COMME UNE ROCKSTAR – LYNCIS

Déjà disponible sur toutes les plateformes de musique en ligne, «Comme une Rockstar» de Lyncis est un morceau léger qui se laisse écouter en mêlant à la fois des sonorités Rnb et Pop à des éléments Disco et Electro. A la fois avant-gardiste et nostalgique, il appelle à l’évasion et au grand air. Abordant avec tact et légèreté le thème de la liberté féminine, sans tomber dans les clichés féministes. Ce single, annonce officiellement les activités du label A.W.A.Y et préfigure la sortie du prochain EP de Lyncis dont le titre n’a pas encore été dévoilé mais qui devrait nous être livré d’ici la fin de l’année 2020.

TRIPTYQUE VOL.3 – WELCH

Après la sortie de leur 2 ème EP (“je plane”) le 30 septembre 2017,une tournée de 2 ans et les premières parties de Roméo Elvis, Sopico, Lorenzo, Georgio, PLK, Disiz la peste, Jazzy Bazz, Columbine, une sélection pour jouer aux Déferlantes Sud de France et au Printemps de Bourges, WELCH et Edwardaka Douguy Beats continuent leur collaboration fructueuse et travaillent sur un nouveau projet :Triptyque! une série de plusieurs EP de trois titres qui ont pour but de faire connaître l’univers de WELCH & Douguy. Œuvre marquante pour eux qui poussera leur collaboration et leur sens du travail encore plus loin avec1 EP + 1 clip à sortirpar mois WELCH et Douguy se lancent un défi de taille. Entièrement composé par Douguy, «Triptyque» vous embarque dans les turpitudes de WELCH.Un flow mélodique, une maîtrise du verbe et des prods soignées, voilà les ingrédients de «Triptyque».  Bienvenue dans l’univers de WELCH. Le vol.3 est disponible sur toutes les plateformes de streaming et de téléchargement.

L’album SOLO – DOCTOR LY

« Solo » c’est Doctor Ly, en tant qu’homme et artiste solitaire mais aussi en tant que producteur indépendant. Album de 14 titres « Solo » est un voyage à travers les différents aspects de la solitude du chanteur : des plus sombres aux plus ensoleillés. « Solo » renvoie à la vie sentimentale tumultueuse de l’artiste qui se termine toujours par le célibat. Il décrit ce côté très solitaire de l’homme qui s’explique par le manque de confiance aux autres ; souvent présents par intérêt et très rarement là dans les moments difficiles. « Solo » c’est également la solitude du « négropolitain » en quête d’identité : ni antillais de pure souche ni véritablement considéré comme un français par sa couleur de peau. Mais « Solo » n’enreste pas moins un vibrant hommage à la liberté, l’affirmation de soi… Je chante donc je suis… À travers cet album, Doctor Ly se dévoile entièrement. Finalement pas si « Solo » que ça, on retrouve sur ce premier album la collaboration de Majoie, chanteuse portugaise et de Janick Mc, véritable pionnier du Reggae Dancehall francophone connu pour ses nombreuses collaborations avec le Secteur Ä.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :